Menu

Vous brossez probablement vos dents deux à trois fois par jour et passez la soie dentaire. Alors pourquoi votre dentiste trouve-t-il des caries lors de vos examens de suivi?

Le rôle premier des dents est de nous permettre de manger et c’est pourquoi le contenu de notre frigo est souvent la cause de caries. Les chercheurs découvrent que certains aliments sont bons pour les dents. Tout comme certains sont bons pour le cœur, certains aliments fonctionnels aident à promouvoir la santé orale.

Le calcium et le phosphore

L’émail des dents est constitué de minéraux qui sont susceptibles à l’acidité des aliments et à la carie. Pour renforcer l’émail des dents, il faut maximiser notre consommation en calcium et en phosphore, car ils aident à redéposer des minéraux sur les petites lésions des dents. Le calcium est bon aussi pour les os, incluant les mâchoires.

De bons exemples sont le yogourt, le fromage, les fruits de mer, le lait, le tofu et les amandes. Plus le fromage est ferme, plus il est riche en calcium. Aussi, en mastiquant le fromage on augmente le flot salivaire qui nettoie les dents et neutralise les acides. Une recherche chez les adolescents de 12 à 15 ans a démontré que ceux qui mangent du cheddar ont la bouche moins acide que ceux qui mangent du yogourt sans sucre ou qui boivent du lait. Le lait est une excellente source de calcium, mais le sucre naturel qu’il contient, le lactose, peut devenir dommageable pour les dents si l’hygiène n’est pas adéquate. Les bactéries nuisibles de la bouche consomment le lactose et produisent un acide à l’origine des caries. Un exemple commun est la carie du nourrisson, où les bébés dormant avec le biberon au bec voient leurs dents fondre par les caries multiples.

Le phosphore est le deuxième minéral le plus abondant dans le corps; il est une composante importante des os et des dents. On en retrouve dans les graines de citrouille, les noix brésiliennes, les viandes rouges, les œufs, le tofu et le bouillon de viande. Pour ce qui est des noix, il faut faire attention; si on en consomme beaucoup, les dents deviennent plus à risque d’usure prématurée, de fractures et de fissures. La raison est simple : les noix sont dures.

La vitamine D

La vitamine D est cruciale pour la santé. Elle aide aussi les dents en permettant l’absorption du calcium dans l’organisme. La meilleure source de vitamine D est le soleil, mais dans les aliments on en trouve dans les poissons, le jaune d’œuf et le foie de morue.

Les fruits et légumes croquants

Les fruits et légumes croquants contiennent beaucoup d’eau et aident à améliorer la santé dentaire. En mastiquant ces aliments, la bouche produit plus de salive et aide à neutraliser l’acidité des bactéries qui forment la carie. La dureté des fruits et légumes procure aussi un effet nettoyant qui déloge la plaque et les résidus alimentaires. Les bons choix sont les céleris, les pommes à faible acidité, les concombres et les carottes.

La Vitamine C

La vitamine C a de nombreuses vertus, dont celles de renforcer les tissus et diminuer le processus d’inflammation. Elle aide la gencive à rester saine grâce à son rôle dans la production de collagène pour la réparation des tissus. À l’inverse, manquer de vitamine C augmente le risque de souffrir d’inflammation gingivale (gingivite) et de saignement.

Comme nous l’avons appris dans nos cours d’histoire, une carence sévère en vitamine C développe le scorbut, où la gencive se déchausse et les dents tombent. On retrouve la vitamine C dans les poivrons, les oranges, les kiwis, le brocoli, le chou Kale, etc. Il faut par contre faire attention lorsqu’on consomme régulièrement des agrumes et des jus de fruits. Le taux d’acidité est élevé et l’émail ramolli. L’émail s’use alors très rapidement et forme des creux dans les dents. Les dommages par érosion sont tout aussi importants que les caries, car la substance dentaire perdue ne revient pas.

L’eau

La salive est la première défense contre la carie et les maladies parodontales. Mais pour avoir beaucoup de salive, il faut rester hydraté. La salive contient des minéraux et des protéines qui combattent de manière naturelle la plaque. L’eau permet de neutraliser les acides et laver en surface les particules alimentaires collées aux dents.

Les antioxydants

Les effets bénéfiques des antioxydants ont été acclamés de nombreuses fois quant à la protection contre le cancer. Les antioxydants combattent aussi les bactéries en bouche qui causent l’inflammation gingivale et les maladies parodontales. Ils aident à protéger les gencives et les muqueuses de la bouche des cellules cancéreuses et des infections bactériennes. On retrouve les antioxydants dans les pommes, les baies, les raisins, les noix et les haricots.

Les probiotiques

Les yogourts probiotiques ont la cote pour réguler le système gastro-intestinal à l’aide de bonnes bactéries. Or, la bouche est la porte d’entrée de ce système et les mauvaises bactéries peuvent favoriser la formation de caries ou de maladies des gencives. Certaines recherches sont dirigées pour créer des bonbons qui renferment des probiotiques qui neutralisent les mauvaises bactéries de la bouche. Les sources de probiotiques actuelles sont les yogourts, le kombucha, la choucroute et le mis, mais aucune ne cible spécifiquement ces bactéries.

Les allicines

Contenue dans les oignons, les échalotes et l’ail, l’allicine possède un pouvoir antimicrobien et antifongique. Elle aide à combattre les bactéries nuisibles de la bouche qui causent la carie et les maladies parodontales. Par contre, les composés sulfureux de ces aliments libèrent de mauvaises odeurs qui peuvent créer la mauvaise haleine.

Anthocyanines, arginine et polyphénols

Il existe de nombreux autres éléments bénéfiques pour la santé orale. Plus de recherches sont faites sur les anthocyanines, qui empêchent l’attachement de la plaque aux dents et combattent le cancer buccal. Il s’en trouve dans les baies, les raisins, les cerises, les prunes et les aubergines.

L’arginine, contenue aujourd’hui dans certains dentifrices, est un acide aminé important qui dérange la formation de la plaque et réduit le risque de carie. On en trouve dans la viande, le soya et les noix.

Les polyphénols ralentissent le processus de formation de la plaque, laissant ainsi la chance à moins d’accumulation entre les brossages. Ils préviennent aussi la maladie parodontale et la mauvaise haleine. Des chercheurs de l’Université d’Illinois à Chicago ont demandé à des gens de se rincer la bouche avec du thé noir pour une minute et ce, 10 fois par jour. Ceux qui ont rincé avec le thé présentaient moins de plaques sur les dents que ceux qui rinçaient avec de l’eau. Aussi, la proportion et l’effet collant de la plaque étaient moindres. Les polyphénols oppriment le gène des bactéries qui produisent des composés sulfureux malodorants. Le seul problème est que boire beaucoup de thé vert ou noir tache les dents et demande des nettoyages fréquents pour maintenir les dents blanches. Le thé vert et noir, les canneberges, le cacao noir et les graines de lin en contiennent.

Pour prévenir la carie et maintenir une bonne santé orale, votre diète est un facteur important. Les changements dans votre bouche surviennent dès que vous mangez. Les bactéries de la bouche convertissent le sucre (sucrose, lactose, fructose) et les glucides (pain, pâtes, grains) que vous mangez en acides. Ces derniers attaquent alors la surface de l’émail et débutent le processus de déminéralisation. Le plus souvent vous mangez et grignotez, le plus fréquemment vous exposez vos dents au cycle de la carie.

Après tout, nous sommes ce que nous mangeons. Alors, mangez bien!

Consultation gratuite pour traitement d’esthétique, d’orthodontie ou d’implant

Comprend une radiographie panoramique ou scan 3d et un examen spécifique avec un dentiste pour évaluer vos besoins.