Menu

Devant les étalages des magasins à grandes surfaces, le consommateur est laissé seul devant une multitude de choix de dentifrices, de brosses à dents, de brossettes interdentaires et de soies dentaires.

Y a -t’il un impact véritable sur le choix de produits que nous déposons dans notre panier? La réponse est OUI.

Nous avons mis longtemps la faute sur la brosse à dents à poils (filaments) durs dans l’usure des dents. Une recherche récente démontre facilement, à l’aide d’un robot, qu’une brosse dure qui frotte sur une dent pendant des mois ne cause pas de problème. Les brins de nylons sont plus souples que l’émail.

Par contre, en rajoutant certains types de dentifrices qui ont un taux d’abrasion élevé, l’usure se développe. Les dentifrices antitartre et blanchissant contiennent énormément de particules abrasives qui ont le pouvoir de sabler les dents pour enlever les taches et la plaque dentaire (biofilm). Par contre, une brosse à dents ultra souple avec beaucoup de filaments peut enlever la plaque dentaire tout en préservant l’émail. Utilisé sur une longue période, ce microsablage réduit considérablement la couche d’émail, il rend la surface plus poreuse et il creuse les racines exposées. Les dents tachent alors plus rapidement, elles retiennent le tartre plus facilement et elles présentent des abrasions de surface qui nécessitent parfois des réparations.

La fonction de nettoyer n’est pas celle du dentifrice mais plutôt celle de la brosse. Le dentifrice sert à véhiculer le fluor sur votre dentition et à laisser un goût frais de menthe en bouche. Par contre, une brosse à dents dure combinée à une mauvaise technique de brossage peut occasionner une perte de gencive, c’est-à-dire des récessions gingivales et une exposition de la racine de la dent qui est une structure moins dure que l’émail dentaire.

Demandez à votre dentiste ou à votre hygiéniste le choix de produits dentaires qui conviennent à vos besoins et évitez les dentifrices abrasifs.

Consultation gratuite pour traitement d’esthétique, d’orthodontie ou d’implant

Comprend une radiographie panoramique ou scan 3d et un examen spécifique avec un dentiste pour évaluer vos besoins.